Napoléon et Joseph Bonaparte

Napoléon et Joseph Bonaparte : le pouvoir et l'ambition
Par Vincent Haegele
Le 22 février 2013

Pour aller plus loin :

                                                             

 

Résumé :

Personnage contrasté, souvent incompris, malheureux dans sa carrière militaire, Joseph Bonaparte souffre d'une image particulièrement négative au regard de la légende qui auréole la statue de son cadet, Napoléon. " Roi dilettante " ou simple paresseux, le " meilleur des frères " apparaît comme un homme faible acceptant " deux couronnes arrachées à deux familles étrangères légitimes ". Et pourtant, l'aîné de l'Empereur fut un pilier du nouveau régime instauré après le coup d'Etat du 18 brumaire. Devenu roi de Naples puis roi d'Espagne, Joseph tente, sans succès, de marier le principe de solidarité familiale et ses propres conceptions du pouvoir. Ne parvenant pas à éviter les tensions avec le maître de l'Europe, il se mue peu à peu en un opposant résolu. C'est la relation complexe, et parfois violente, du roi et de l'empereur que présente et explique cette étude. Vincent Haegele, à partir d'archives personnelles et d'une abondante correspondance, aborde leur éducation, leur parcours sous la Révolution, le " laboratoire " napolitain et l'échec espagnol ainsi que les jours sombres de la campagne de France. Une présentation précise des liens qui unissaient Joseph et Napoléon Bonaparte ; l'histoire fascinante de deux frères dont les vies furent intimement mêlées à celle de la France de la fin du XVIIIe siècle et du début du XIXe siècle.

 

À propos du conférencier :

Vincent Haegele, ancien élève de l'École Nationale des Chartes, est archiviste paléographe. Après avoir été conservateur à la Bibliothèque Universitaire de Lettres de Picardie, il est aujourd'hui directeur des bibliothèques de Compiègne.