À quoi servent les meetings politiques ?

À quoi servent les meetings politiques pendant une campagne électorale ?
Par Paula Cossart
Le 11 mai 2012

Pour aller plus loin :

               

Résumé :

Depuis le début de la campagne présidentielle, la presse a plusieurs fois souligné l’importance du rôle des meetings. Relayés et dramatisés par les médias, les meetings sont en effet aujourd’hui encore un lieu classique de déclaration de candidature, d’entrée en campagne, d’impulsion dans la course à l’élection. Il n’est pourtant pas rare qu’on en dénonce aussi la désuétude, l’inutilité. A quoi servent donc les meetings ? Et quels usages en avait-on par le passé ? La conférence reviendra sur l’histoire des réunions politiques depuis la fin du XIXe siècle, et présentera notamment le passage d’un modèle de réunion comme lieu de débat contradictoire entre adversaires politiques à une réunion devenue démonstration de force du parti organisateur.

 

À propos du conférencier :

Docteure en science politique, Paula Cossart est maître de conférences en sociologie à l’Université Lille III, et directrice-adjointe du Centre de Recherche "Individus, Épreuves, Sociétés" (CeRIES). Elle est par ailleurs membre de l’Institut Universitaire de France. Ses recherches actuelles portent sur la sociologie historique de la démocratie participative : elle s’intéresse en particulier à la généalogie des dispositifs délibératifs. Son dernier livre porte sur les meetings politiques sous la Troisième République (Paula Cossart, Le meeting politique. De la délibération à la manifestation. 1868-1939, Rennes, PUR, 2010).

 

 

BONUS :
Meeting des Jeunesses Communistes en 1969 à Saint-Ouen.